GREGORY CHARLES ANNONCE DE NOUVEAUX PROJETS EMBALLANTS

L’été n’est pas encore officiellement débuté que déjà, l’automne s’annonce chargé pour Gregory Charles. En effet, il offrira en octobre un tout nouveau concept de spectacle avec VINTAGE 69, en plus d’élargir sa proposition de cours de l’Académie Gregory pour la rentrée.

Après avoir fait voyager les spectateurs à travers les décennies grâce au spectacle « Vintage », Gregory Charles remonte à nouveau le temps pour s’attarder sur l’année 1969, avec son spectacle « Vintage 69 ». L’année 1969 restera mémorable parce que ce fut une année de premières. Après une course effrénée vers l’espace, l’homme mit enfin le pied sur la lune. Le Bœing 747 et le Concorde volèrent pour la première fois. Mais c’est la musique qui définit cette dernière année de la décennie de l’amour. Les Beatles donnent leur dernier concert sur le toit de l’édifice d’Apple à Londres et les festivals de Woodstock, Isle of Wight, Atlanta, Altamont et Toronto attirent des centaines de milliers de spectateurs qui sont témoins de performances inoubliables. Avec « Vintage 69 », Gregory Charles et ses incomparables musiciens, accompagnés des chanteuses Kim Richardson et Lulu Hugues, nous transportent en 1969, en reprenant les grands succès des Beatles, de Charlebois, de Ferland, des Rolling Stones, de Joe Cocker, Jimi Hendrix, Joe Dassin, Johnny Hallyday, Aretha Franklin, Janis Joplin, Elvis Presley, Tom Jones, Johnny Cash, Led Zeppelin et bien d’autres.

«Comme mes amies Kim, Lulu et mes musiciens, j’aurais donné n’importe quoi pour être sur la scène à Woodstock, pour assister au dernier show des Beatles et au premier de Led Zep. J’aurais adoré vivre l’ambiance de Jeunesse d’aujourd’hui et partager la scène avec Janis Joplin et Aretha Franklin. VINTAGE 69, c’est l’occasion pour nous de s’offrir un voyage dans le temps. Ca va être trop cool !» assure Gregory Charles.


Au cours des neuf derniers mois, 2 500 personnes de partout au Canada ont fait confiance à Gregory en adhérant à l’Académie Gregory. Ils ont souscrit à un abonnement constitué de 230 capsules virtuelles de 10 minutes pour apprendre les rudiments du piano. À la conclusion de cette première année de cours, 500 d’entre eux se sont réunis le treize mai dernier pour jouer avec Gregory, accompagnés d’un orchestre à la magnifique chapelle du 1420 Boulevard Mont-Royal.

«Des milliers de personnes de tous les âges et de tous les horizons qui suivent nos cours de musique en ligne, ça m’emballe au plus haut point. Je savais que c’était le rêve de plein de gens de jouer de la musique et de l’apprendre comme moi je l’ai apprise avec ma mère. Mais je ne pensais jamais qu’on rejoindrait autant de gens, partout au pays et qu’ils joueraient si bien, si vite.» avoue Gregory Charles.


SARAH DAGENAIS-HAKIM DÉCROCHE UN RÔLE DANS UNE SÉRIE AMÉRICAINE

La comédienne québécoise Sarah Dagenais-Hakim a décroché son tout premier rôle américain dans The Bold Type, une série américaine présentement en tournage à Montréal.

Dans la deuxième saison de la série américaine attendue en juin, Sarah Dagenais-Hakim deviendra Janelle, une représentante de la marque Chanel évoluant dans les hautes sphères du domaine de la mode. Deux épisodes ont été tournés le mois dernier, et d’autres pourraient s’ajouter prochainement.

« Ils écrivent en même temps que les tournages, alors je ne sais pas ce qui arrivera à mon personnage. Et comme ils sont encore à Montréal en ce moment, ce n’est pas dit qu’elle ne reviendra pas dans d’autres épisodes », avance la comédienne en entrevue au Journal.

Peu de détails sont pour le moment disponibles quant à la trame narrative du personnage de Janelle, la production tenant à tenir les détails de son intrigue sous secret jusqu’à la diffusion de chaque épisode. Diffusée sur le réseau ABC Spark au Canada et Freeform aux États-Unis, la série The Bold Type s’inspire de la vie de Joanna Coles, l’ex-éditrice en chef du magazine Cosmopolitan.

« Plusieurs productions américaines tournées à Montréal engagent des talents locaux. C’est une bonne porte d’entrée dans ce marché pour les gens d’ici », souligne Sarah Dagenais-Hakim.

Élargir ses horizons

Bien qu’il s’agisse de sa toute première expérience sur un plateau américain, la comédienne a bien l’intention qu’elle ne soit pas sa dernière. Après s’être fait connaître ici grâce à des séries telles que Victor LessardLance et compte et Blue Moon, elle espère élargir ses horizons du côté du reste du Canada et même des États-Unis.

« Dans les premières années de ma carrière, je n’ai jamais auditionné en anglais pour concentrer mes énergies ici dans des projets québécois. Mais dans les prochaines années, j’ai envie d’essayer d’ouvrir les portes du côté du Canada anglais et des États-Unis. Je travaille fort en ce sens », explique-t-elle.

♦ La deuxième saison de The Bold Type débutera le 12 juin.

Cliquez ici pour en savoir plus sur Sarah Dagenais Hakim